moulinet


moulinet

moulinet [ mulinɛ ] n. m.
molinet 1389; de moulin
I
1Vx Petit moulin.
2Mod. Objet ou appareil qui fonctionne selon un mouvement de rotation ou qui a une disposition en ailes. Le moulinet d'une crécelle.
Spécialt Tourniquet qui sert à enlever ou à traîner des fardeaux. Le moulinet d'un treuil. Le moulinet d'une barrière. Pêche Petit tambour commandé par une manivelle. dévidoir. Moulinet multiplicateur.
II
1(faire le moulinet 1548; « bâton qu'on fait tourner » 1418) Mouvement de rotation rapide (qu'on fait avec un bâton, une épée, un sabre) pour écarter l'adversaire et parer ses coups. « Une canne en fer avec laquelle il faisait souvent des moulinets » (Balzac). Par ext. Faire de grands moulinets des deux bras.
2Danse Figure dans laquelle deux ou quatre danseurs tournent autour d'un pivot formé par leurs mains droites réunies.

moulinet nom masculin (diminutif de moulin) Tourniquet en bois utilisé sur certains chemins ou à l'entrée de certains champs, pour ne laisser passer que des piétons. Bobine actionnée par une manivelle, fixée au talon d'une canne à pêche, et sur laquelle est enroulée la ligne. Capteur de mesure comportant une hélice (moulinet) dont la vitesse de rotation sert à mesurer la vitesse relative d'un courant d'eau par rapport au capteur. ● moulinet (expressions) nom masculin (diminutif de moulin) Faire des moulinets, faire mouvoir rapidement, au-dessus de sa tête ou devant soi, une canne, un sabre, un bâton, souvent pour empêcher un adversaire d'approcher ; faire un mouvement analogue avec les bras.

moulinet
n. m.
rI./r
d1./d Petit tambour commandé par une manivelle, placé sur une canne à pêche et sur lequel est enroulée la ligne.
d2./d Objet, appareil fonctionnant par un mouvement de rotation.
rII./r Mouvement de rotation d'une canne, d'une épée, etc., que l'on fait tournoyer.
Par ext. Faire des moulinets avec les bras.

⇒MOULINET, subst. masc.
A.— Vx. Petit moulin. (Dict. XIXe et XXe s.).
B.— P. anal. Appareil ou dispositif qui fonctionne par un mouvement de rotation ou qui a une disposition en ailes. On met [la pâte], pour en séparer l'eau (...), dans de grandes auges (...) de grès, [] un moulinet de bois met en mouvement la masse de pâte (Al. BRONGNIART, Arts céram., t. 2, 1844, p. 150). [L'exemplaire du journal] descend ensuite dans un moulinet tournant qui le dépose sur un banc de cordons mobile éloignant les exemplaires sortis pour laisser la place au nouvel arrivant (Civilis. écr., 1939, p. 8-15) :
On a fait des crécelles de différentes formes : Dideron, dans ses Annales archéologiques, donne la description d'un de ces moulinets provenant de la cathédrale de Bourges (...). Cet antique instrument a été repris à une époque contemporaine, pour en faire un véritable jouet d'enfant...
D'ALLEMAGNE, Hist. jouets, 1902, p. 30.
Spécialement
HIST. Petite croix en bois, montée sur pivot et manœuvrée comme un treuil pour serrer la corde qui servait à étrangler un condamné à la roue pour abréger son supplice. Lorsque le patient ne devait pas être rompu vif, ou qu'on voulait user envers lui de quelque douceur, on lui passait au cou une corde communiquant à un moulinet, au moyen duquel on l'étranglait ([L'HÉRITIER], Mém. Révol. fr., t. 2, 1830, p. 47, note).
HYDROL. Appareil employé pour mesurer la vitesse d'écoulement d'un cours d'eau grâce à une hélice qu'on immerge et qui, entraînée par le courant, transmet à un compteur son nombre de tours. Le moulinet est (...) maintenu en direction par une dérive. L'opérateur le maintient en position au bout d'une perche (COLAS-CAB. 1968).
GRAV. et IMPR. Assemblage en croix de deux pièces de bois, qui sert à donner le mouvement aux presses lithographiques ou de taille-douce. À l'avant du chariot [de la presse Brisset] est attachée une sangle qui va s'enrouler autour d'un arbre mis en mouvement par un moulinet (CHELET, Lithogr., 1933, p. 96). En 1804, il [Senefelder] conçut une presse à deux cylindres entre lesquels la pierre recouverte de la feuille était entraînée sous l'action d'un moulinet comme dans les presses de taille-douce d'aujourd'hui (Civilis. écr., 1939, p. 10-5).
Vieilli. Faire le moulinet. ,,Rabattre d'un seul coup de main la frisquette et le tympan sur la presse typographique`` (BÉG. Estampe 1977).
PÊCHE. Accessoire muni d'une bobine, fixé sur une canne à pêche et permettant de raccourcir ou d'allonger le fil. Moulinet automatique, à tambour fixe, tournant. Y a d'autres gens, encore, qui pratiquent le lancer du moulinet. Encore une mécanique hors de prix (...) des pivots à rubis, une horlogerie flatteuse à l'œil, tout ce qu'il y a de rupin (GENEVOIX, Boîte à pêche, 1926, p. 84).
TECHNOL. ,,Treuil vertical ou horizontal traversé par des leviers et qui s'adapte aux engins destinés à élever les fardeaux`` (CHABAT 1881).
♦ Tourniquet placé à l'entrée d'un chemin ou d'un édifice, qui ne laisse passer qu'une personne à la fois. (Dict. XIXe et XXe s.).
C.— Mouvement circulaire et rapide effectué avec les bras (et parfois avec un objet que l'on tient à la main). Il prit sa canne, un formidable bâton de chêne dont il se servait toujours en ses courses nocturnes (...). Et il regarda en souriant l'énorme gourdin qu'il faisait tourner, dans sa poigne solide de campagnard, en des moulinets menaçants (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Clair de lune, 1882, p. 32). Dans la grande galerie de la Sorbonne, quelques étudiants chantaient à tue-tête et faisaient des moulinets avec leurs serviettes (MAGNANE, Bête à concours, 1941, p. 416). Ses deux bras font de frénétiques moulinets évoquant le tournoiement d'une hache (LIFAR, Traité chorégr., 1952, p. 120).
Spécialement
ESCR. Mouvement circulaire et rapide effectué avec une épée, un sabre ou pour écarter l'arme de l'adversaire ou parer ses coups. Faire le moulinet. Max essaya d'un moulinet en manœuvrant son sabre avec une dextérité de bâtonniste; il voulait étourdir Philippe et rencontrer son sabre, afin de le désarmer (BALZAC, Rabouill., 1842, p. 541). Tantôt il [l'artilleur] écharpe, tantôt il pique en avant. Ensuite, il exécute des moulinets terribles qui font papilloter les paupières, et des moulinets suprêmes, si rapides et si nets qu'on distingue en l'air une corbeille d'acier (RENARD, Lanterne sourde, 1893, p. 16).
P. métaph. Quelques crapules joviales des cabinets d'affaires de la Côte d'Azur faisant des moulinets avec des mots (MORAND, Homme pressé, 1941, p. 38).
DANSE. Figure de quadrille dans laquelle les danseuses, réunies par la main droite et donnant la main gauche à leur cavalier, effectuent un tour complet. À la dernière figure, quand les dames du quadrille eurent à former le moulinet, ses doigts pressèrent alors ceux de la comtesse (BALZAC, Paix mén., 1830, p. 347). Mon salon fut donc si rempli (...) et la confusion y fut telle, que les dames de la première et de la seconde race se laissèrent entraîner à se toucher le bout des doigts pour faire la figure de contredanse qu'on appelle le moulinet (SAND, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 47).
Prononc. et Orth. :[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. XIIIe s. « petit moulin » (G. SCHLESSINGER, Die altfranzösischen Wörter im Machsor Vitry, 57, p. 44); 2. 1390 « petit moulin à vent servant de jouet » (Arch. nat. KK 21, fol. 89 v° ds GAY); 3. 1527 « rouleau traversé par deux leviers en croix s'appliquant à différentes machines pour tirer les cordages, lever des fardeaux » (Compte Béthune ap. LA FONS, Gloss. ms., Bibl. Amiens ds GDF.); 4. 1701 « instrument pour serrer la corde qui étranglait le condamné sur la roue » (FUR.); 5. 1812 « assemblage de bois en forme de croix qui donne le mouvement aux presses à bras lithographiques » (MOZIN-BIBER); 6. 1896 « bobine sur laquelle on enroule la ligne d'une canne à pêche » (BOUILLET). B. 1. 1623 faire le moulinet (avec un bâton) (SOREL, Francion, éd. Colombey, 497); 1651 (avec les bras) (SCARRON, Roman comique, éd. E. Magne, 55); 2. 1594 « figure de contre-danse » (Satyre Ménippée, éd. E. Tricotel, p. 19); 1830 « figure du quadrille » (BALZAC, loc. cit.). Dimin. de moulin; suff. -et, l'expr. faire le moulinet vient du sens de mouliner « bâton à deux bouts pour faire le moulinet » (1418 ds GDF.). Fréq. abs. littér. :67. Bbg. DELB. Matér. 1880, p. 208. — HASSELROT 1957, p. 201; 20e s. 1972, p. 76. — QUEM. DDL t. 1.

moulinet [mulinɛ] n. m.
ÉTYM. V. 1360; molinet, XIIIe; de moulin.
———
I
1 Vx. Petit moulin.Par ext. Petite roue d'un moulin à vent.
2 Mod. Objet ou appareil fonctionnant selon un mouvement de rotation ou ayant une disposition en ailes. || Le moulinet d'une crécelle.Spécialt. Tourniquet qui sert à enlever ou à traîner des fardeaux. || Le moulinet d'un treuil.(1680). Tourniquet d'une barrière.
(1872). Petit tambour pour enrouler une ligne de pêche, commandé par une manivelle, et qui se fixe à la poignée d'une gaule, au plat-bord d'une embarcation, etc. Dévidoir. || Moulinet multiplicateur. || Bobine d'un moulinet.
(1877). Techn. Appareil de mesure, comportant une roue à ailettes, qui sert à mesurer la vitesse de l'eau.
tableau Noms d'appareils et d'instruments de mesure.
3 (1850). || Moulinet à prière. Moulin (à prières).
1 Il en est d'autres qui se contentent de faire une promenade, en déroulant entre leurs doigts les grains de leur long chapelet, ou bien en imprimant un mouvement de rotation à un petit moulinet à prières, fixé dans leur main droite, et qui tourne sans cesse, avec une incroyable rapidité. On nomme ce moulinet Tchu-Kor, c'est-à-dire, prière tournante.
E.-R. Huc, Souvenirs d'un voyage dans la Tartarie…, t. I, p. 326.
———
II
1 (1418, « bâton qu'on fait tourner », Bloch; faire le moulinet, 1594). Mouvement de rotation rapide qu'on fait avec un bâton, une épée, un sabre pour écarter l'adversaire et parer ses coups.Par ext. || Faire le moulinet avec une canne, un gourdin (cit. 1), une houssine (→ Bâton, cit. 8). || Faire de grands moulinets des deux bras.
2 (…) une canne en fer avec laquelle il faisait souvent des moulinets en homme qui n'aurait pas craint d'être assailli par quatre voleurs.
Balzac, le Père Goriot, Pl., t. II, p. 930.
2 (1840). Danse. Figure de quadrille dans laquelle les danseuses, réunies par la main droite et donnant la main gauche à leurs cavaliers, tournent ou se balancent sur place.
DÉR. Moulinette.
HOM. Formes du v. mouliner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moulinet — Moulinet. sub. m. Diminutif de moulin. Il n est plus en usage en ce sens. Moulinet, Se dit aussi d une espece de tourniquet dont on se sert pour enlever ou pour tirer des fardeaux. Il signifie aussi, Certaine machine dont on se sert pour faire de …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Moulinet — may refer to: A circular cut, in fencing; see fencing terminology Moulinet, Alpes Maritimes, a French commune in the Alpes Maritimes department Moulinet, Lot et Garonne, a French commune in the Lot et Garonne department This disambiguation page… …   Wikipedia

  • Moulinet — puede referirse a: Moulinet, comuna francesa situada en Alpes Marítimos. Moulinet, comuna francesa situada en Lot y Garona. Esta página de desambiguación cataloga artículos relacionados con el mismo título. Si llegaste aq …   Wikipedia Español

  • Moulinet — (frz., spr. mulĭneh), Mühle, Drehkreuz auf Fußwegen; Tanztour; in der Fechtkunst die kreisförmige Schwingung des Degens, um Stöße oder Hiebe von mehrern Seiten zugleich abzuwehren …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Moulinet —   [muli nɛ], Jean, französischer Dichter, Molinet, Jean.   …   Universal-Lexikon

  • moulinet — /moo li netˈ or mooˈ/ noun A machine for bending a crossbow • • • Main Entry: ↑moulin …   Useful english dictionary

  • moulinet — (mou li nè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l s se lie : des mou li nè z adroits ; moulinets rime avec traits, paix, succès, etc.) s. m. 1°   Petit moulin (vieilli en ce sens). Elle a seulement une idée confuse d avoir vu, le soir du procès… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Moulinet — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Moulinet », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire …   Wikipédia en Français

  • MOULINET — n. m. Sorte de tourniquet dont on se sert pour enlever ou pour tirer des fardeaux, ou encore pour mesurer la vitesse de l’eau. Par analogie, il se dit aussi d’une Petite manivelle que l’on adapte à une canne à pêche. Pêcher des brochets au… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • moulinet — nm. MOLINÈ (Albanais, Chambéry, Villards Thônes), R. Moulin. A1) petit moulinet accroché dans un arbre ou au bout d une perche, tournant au vent et frappant sur une ardoise pour faire peur aux oiseaux qui mangent les cerises ou autres fruits ;… …   Dictionnaire Français-Savoyard


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.